3 semaines avec un téléphone ZTE openC sous FirefoxOS

firefoxopenc_expand
image from ztefrance.com

Suite au décès de mon Acer , après 2ans de bons et loyaux services, j’ai acheté un ZTE open C.

Mon téléphone me sert à:

  • lire mes mails et d’y répondre
  • consulter mon calendrier SOGo et de rajouter des rdv
  • consulter mon carnet d’adresse SOGo
  • me guider

3 choses m’ont attiré dans ce téléphone:

  1. l’OS , un firefoxos, 100% libre, et un meilleur respect de la vie privée qu’un truc connecté en permanence chez Google.
  2. le prix, à 29€HT, parce que bon, 400€ pour un téléphone, ce n’est pas mon truc.
  3. la taille, 4″

Le client mail fourni remplit le point 1. Il est cependant loin d’arriver à la cheville de k9mail.

Pas de soucis pour connecter le calendrier en caldav. La synchro fonctionne bien. Mais là encore le client laisse un peu à désirer.

En ce qui concerne la synchronisation du carnet d’adresse, ça coince: La principale source de contacts mis en avant, c’est Facebook, curieux choix. Après quelques recherches sur l’appMarket, je trouve carddavsync, qui, malheureusement, ne permet pas de synchronisation bidirectionnelle. Les autres clients carddav en sont au même point de développement. L’interface est rustique, mais ça marche.
Me voilà réduit à supprimer régulièrement tous mes contacts pour les resynchroniser depuis mon SOGo, et à éviter les modifications sur le téléphone.

2ème gros point noir, la navigation. Rien pour remplacer google maps / OSMand, et ça c’est très très dommage.

Les +

– le prix
– firefoxos
– c’est le constructeur qui fournit les utilitaires de rootage
– la taille
– les possibilités de mettre à jour l’os facilement.
– la batterie qui tient plus de 2j en usage « normal » (mode avion la nuit)

Les –

– La qualité de l’appareil photo
– il faut un windows pour rooter le téléphone
– la galère pour lui faire accepter les certificats auto signés
– pas de synchro bidirectionnelle des contacts
– pas de navigation

Conclusion

Voilà un petit téléphone « back to basics » qui remplit plutôt bien les objectifs que je lui ai fixé. Avoir un appareil libre, respectueux de la vie privée et des données de son propriétaire vaut bien les quelques inconvénients que l’on pourra lui trouver. Reste à savoir si Mozilla va pouvoir rassurer la communauté sur le devenir de cet OS.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *