opendoor.fr

3 semaines avec un téléphone ZTE openC sous FirefoxOS

firefoxopenc_expand

image from ztefrance.com

Suite au décès de mon Acer , après 2ans de bons et loyaux services, j’ai acheté un ZTE open C.

Mon téléphone me sert à:

  • lire mes mails et d’y répondre
  • consulter mon calendrier SOGo et de rajouter des rdv
  • consulter mon carnet d’adresse SOGo
  • me guider

3 choses m’ont attiré dans ce téléphone:

  1. l’OS , un firefoxos, 100% libre, et un meilleur respect de la vie privée qu’un truc connecté en permanence chez Google.
  2. le prix, à 29€HT, parce que bon, 400€ pour un téléphone, ce n’est pas mon truc.
  3. la taille, 4″

Read More

Les logs avec journalctl

Les dernières version de Redhat et CentOS utilisent désormais systemd, qui dispose de son propre système de collecte de logs.

Journald est le composant de systemd qui à terme remplacera rsyslog. Il collecte les évènements et les consigne dans des journaux au format binaire, indexé, pour un accès plus rapide et plus efficace.

Vous pouvez désormais oublier les tail, les grep, t les vi ( si si je l’ai vu faire) et les interminables cat sur des fichiers de log de plusieurs Go, et remplacer tout ça par la commande journalctl

log

Sans paramètre cette commande affiche, de manière paginée, et en couleur tous les évènements depuis le début de la collecte. Des options permettent de modifier ce comportement:

  • journalctl -e aller directement à la fin du log (où se trouvent les évènements les plus récents)
  • journalctl -f affichage en continu ( équivalent de tail -f)
  • journalctl –unit sshd permet d’afficher uniquement les évènements relatifs à l’unité (le service) sshd
  • journalctl –since 2015-09-10 22:00:00 – affiche les événements antérieurs à la date donnée
  • journalctl –until 2015-09-10 22:30:00 – affiche les événements postérieurs à la date donnée
  • journalctl –user : affiche uniquement les logs de l’utilisateur courant.
  • journalctl –system : affiche également les logs noyau
  • journalct -b -p warning – affiche tous les évènements de priorité >= warning, depuis le dernier démarrage du système.
  • journalctl -x (utilisation d’un catalogue – pour l’instant assez pauvre – de message explicatifs associés aux évènements)

Malgré une syntaxe un peu verbeuse, journalctl représente à mon sens une avancée intéressante dans le domaine du traitement des logs

 

Changer le port d’écoute de SSH sans se prendre les pieds dans le tapis SELinux

Changer le port d’écoute de vos serveurs SSH, c’est de la sécurité par l’obscurité, mais au moins, vos logs d’accès ne seront pas pollués par toutes les tentatives de connexion effectués par tout le bot du grant Ternet.
ssh
En pratique c’est simple, il suffit:

  1. d’avoir une directive Port 4242 dans le fichier /etc/ssh/sshd_config
  2. d’ouvrir votre pare-feu ( firewall-cmd –permanent –add-port 4242/tcp ; firewall-cmd –reload )
  3. de relancer votre service (systemctl restart sshd)
  4. de vous assurez que vous pouvez bien vous connecter sur le nouveau port (ssh serveur -p 4242)

Si vous êtes courageux et que vous n’avez pas désactivé SElinux, ça coincera à l’étape 3 (le service ne redémarrera pas, SELinux ne lui permettant pas d’ouvrir ce port).

Il faudra associer votre port au type selinux ssh_port_t à l’aide de la commande suivante:

semanage port -a -t ssh_port_t -p tcp 2222

[drm] KMS not enabled

Symptômes: une résolution sous X complètement pourrite qui ne tire pas pleinement partie de votre 42″ flambant neuf, Et l’impossibilité de régler ça, malgré une ligne de commande xrandr à rallonge.

Dans /var/log/Xorg.0.log, vous avez ça:

[ 4739.056] (EE) [drm] KMS not enabled
[ 4739.056] (EE) open /dev/dri/card0: No such file or directory
[ 4739.056] (WW) Falling back to old probe method for modesetting
[ 4739.056] (EE) open /dev/dri/card0: No such file or directory
[ 4739.056] (EE) Screen 0 deleted because of no matching config section.
[ 4739.056] (II) UnloadModule: "modesetting"
[ 4739.056] (EE) Device(s) detected, but none match those in the config file.
[ 4739.056] (EE) 
Fatal server error:
[ 4739.056] (EE) no screens found(EE)

Cause : sur Fedora, la directive nomodeset est sournoisement glissée dans la configuration de grub, empêchant une initialisation correcte du pilote nouveau.

Solution: dans /etc/default/grub, supprimez toute référence à nomodeset et reconstruisez la configuration via

grub-mkconfig --output /boot/grub2/grub.cfg

puis rebootez