Outils pour utilisateurs

Outils du site


spamd

Configuration de Spamassassin sans Amavis

Installation:

 aptitude install spamassassin pyzor dcc-client libnet-dns-perl 

lancer au démarrage:

debian

cat > /etc/default/spamassassin <<EOF
ENABLED=1
OPTIONS="--create-prefs --max-children 5 --helper-home-dir"
PIDFILE="/var/run/spamd.pid"
EOF
invoke-rc.d spamsassassin restart

RH

systemctl enable --now spamassassin

Intégration avec postfix

Rajouter une entrée dans /etc/postfix/master.cf :

filter    unix  -       n       n       -       -       pipe
            flags=Rq user=filter argv=/var/spool/postfix/postfix-filter.sh -f ${sender} -- ${recipient}

Modifier la clause smtp dans ce même fichier:

smtp      inet  n       -       n       -       -       smtpd
        -o content_filter=filter

Créer le fichier /var/spool/postfix/postfix-filter.sh:

#!/bin/bash
# 
# spamfilter.sh
# 
# Simple filter to plug SpamAssassin into the Postfix MTA
# 
# Modified by Jeremy Morton
# 
# This script should probably live at /usr/bin/spamfilter.sh
# ... and have 'chown root:root' and 'chmod 755' applied to it.
# 
# For use with:
#     Postfix 20010228 or later
#     SpamAssassin 2.42 or later

# Note: Modify the file locations to suit your particular
#       server and installation of SpamAssassin.
# File locations:
# (CHANGE AS REQUIRED TO SUIT YOUR SERVER)
SENDMAIL=/usr/sbin/sendmail
SPAMASSASSIN=/usr/bin/spamc

logger -p user.info "spamc running as $UID"
${SPAMASSASSIN} | ${SENDMAIL} "$@"

exit $?

Rendez-le exécutable par tout le monde.

Configuration

Le tout est de savoir quel fichier de configuration faut-il modifier pour que cela soit pris en compte.

Le script ci-dessus tourne sous l'identité de l'utilisateur dédié au service spamassassin, à savoir filter

Donc normalement la configuration à modifier se trouve dans le répertoire personnel de cet utilisateur: ~filter/.spamassassin/user_prefs.

On devrait pouvoir utiliser la configuration globale /etc/mail/spamassassin/local.cf ou /etc/mail/spamassassin/99-myconf.cf

On peut notamment y définir des scores différents en se basant sur le fichier /usr/share/spamassassin/50_scores.cf

Vérifier un mail

spamc –check < message :

spamc –full < messages

et surtout spamc -R qui, contrairement à la doc n'a rien à voir avec le flag précédent

# vim: set filetype=dokuwiki:

spamd.txt · Dernière modification: 2017/01/17 21:52 (modification externe)