Outils pour utilisateurs

Outils du site


automount

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

automount [2015/12/14 14:00] (Version actuelle)
Ligne 1: Ligne 1:
 +
 +{{tag>​doc fs}}
 +
 +
 +===== Automount =====
 +
 +
 +  * Lorsqu'​on accède à un sous répertoire d'un point de montage, le périphérique correspondant est monté.
 +  * Il est démonté au bout d'un certain temps d'​inactivité.
 +  * le paquet logiciel à utiliser est //autofs//
 +  * le support dans le [[:​noyau|noyau]] d'oit être activé
 +  * le point de montage est décrit dans le fichier /​etc/​auto.master:​
 +  ​
 +<​code>​
 +/home     /​etc/​auto.misc --timeout=60
 +</​code>​
 +
 +  * ///​etc/​auto.misc//​ contient un point de montage, et les directives nécessaire pour le monter:
 +  ​
 +<​code>​
 +home            -ro,​hard,​intr ​          ​nfs-iep:/​todo/​
 +</​code>​
 + 
 +
 +Dans cet exemple, un  ​
 +<​code>​
 +ls -l /home/tom
 +</​code>​
 + va provoquer le montage par nfs de nfs-iep:/​todo/​tom sur /home/tom
 +
 +Au bout d'une minute d'​inactivité,​ il sera démonté.
 +
 +  * il est apparemment possible de stocker les informations d'​automount dans ldap, mais c'est une autre [http://​www.openldap.org/​lists/​openldap-software/​200106/​msg00355.html histoire]
 +  * le fichier //​auto.misc//​ suivant:
 +  ​
 +<​code>​
 +  *    -ro,​hard,​intr ​     nfs-iep:/​home/&​
 +</​code>​
 +
 +va permettre de mapper ne mapper que le home dir de l'​utilisateur (ex: un ls de ///​home/​tom//​ va lister le contenu du répertoire de /home/tom, après avoir monté ce sous-répertoire). ''​les autres répertoires de /home ne seront pas visible par l'​utilisateur ==== ''​ ====
 +
 +Attention, dans ce cas à bien synchroniser les id utilisateurs,​
 +
 +==== Et avec systemd ====
 +
 +Créer un fichier définissant un montage classique. Ce fichier doit avoir l'​extension .mount et être nommé d'​après le chemin absolu du point de montage.
 +
 +Ex pour le montage smb/cifs /mnt/Rotam:
 +
 +<​code>​
 +[[:​vim|vim]]/​etc/​systemd/​system/​mnt-Rotam.mount
 +
 +[Mount]
 +What=//​rotamfrsvr02/​IT
 +Where=/​mnt/​Rotam
 +Type=cifs
 +Options=credentials=/​home/​tom/​Documents/​Opendoor/​Clients/​Rotam/​cred
 +</​code>​
 +
 +Créer ensuite un fichier du même nom, cette fois avec l'​extension **[[:​automount|automount]]**:​
 +
 +<​code>​
 +[Automount]
 +Where=/​mnt/​Rotam
 +</​code>​
 +
 +la clause **where** doit correspondre au point de montage défini ci-dessus.
 +
 +Pour finir, ne pas oublier d'​activer et de lancer l'​unité automount ainsi créée:
 +<​code>​
 +systemctl start mnt-Rotam.automount
 +systemctl enable mnt-Rotam.automount
 +</​code>​
 +
 +
 +# vim: set filetype=dokuwiki:​
  
automount.txt · Dernière modification: 2015/12/14 14:00 (modification externe)